ARTICLES

ENTRAÎNEMENT ADAPTÉ À LA PÉRIODE PRÉ ET POSTNATALE

Des changements physiologiques et biomécaniques se produisent pendant la grossesse. La pratique d’exercice physique dans le cadre de cette période  va  favoriser  l’adaptation du corps à ces changements.

L’entraînement tout au long de la grossesse et durant la période postnatale va être bénéfique pour la santé de la maman et de son bébé avec les effets suivants :

-          - Diminution des douleurs musculo-squelettiques (dos, bassin…)

-          - Amélioration de la posture, de l’énergie et du sommeil

-          - Meilleure oxygénation de la maman et du bébé

-          - Meilleur positionnement du bébé pour l’accouchement

-          - Meilleure préparation à l’accouchement et récupération post-partum

-          - Meilleure récupération des performances sportives d’avant la grossesse…

Les traitements pourront même être bénéfiques lors de l’accouchement.

Après l’accouchement une bonne planification de l’entraînement assure un meilleur et plus sécuritaire retour à la vie quotidienne, à la vie active et à l’entraînement sportif. La rééducation postnatale des trois premiers mois est essentielle pour minimiser les risques de complications (descentes d’organes,  incontinence…).

L’entraînement consiste en des cours privés à la Clinique Alain Dubreuil, composés d’un programme d’exercices et/ou d’une routine d’entraînement à la maison :

-  -         - La période prénatale : programme d’entraînement adapté selon la semaine de grossesse

-            - La période postnatale : programme de rééducation postnatale (environ 12 semaines)

-         - Les Programmes  spécifiques pendant et après la grossesse  pour traiter les douleurs et les inconforts les plus fréquents (sciatique, pubalgies, douleurs au dos et aux hanches,  douleurs au coccyx…).

Nous remercions l’implication exceptionnelle de Núria Gutiérrez, massothérapeute  et entraîneure pré et postnatal, qui offre dorénavant ce service à la Clinique Alain Dubreuil.


-----------------------


Le soleil, la vitamine D et les enfants

De nos jours, on considère littéralement le soleil néfaste. On nous répète, depuis plusieurs années, de s’en protéger. C’est à coup de vêtements, de chapeaux ou de crème solaire (à l’indice FPS toujours plus élevé) que l’on s’est armé contre les rayons de notre chère étoile.

Ce que l’on craint ne relève pourtant que de l’excès d’exposition. Le cancer de la peau peut être occasionné par une exposition prolongée aux rayons solaires et aux coups de soleil. Cette peur a malheureusement des conséquences. Ainsi, on estime qu’un canadien sur 3 manque de vitamine D1 et les enfants n’y échappent pas.

 Comment obtenir la Vitamine D?

  1. En mangeant des aliments qui en contiennent;
  2. En la prenant sous forme de supplément;
  3. En s’exposant au soleil, afin de permettre sa synthèse au niveau de la peau.

Par contre, les bonnes sources alimentaires en vitamine D sont rares et fournissent, selon des études récentes, une quantité nettement insuffisante.

Plusieurs chercheurs sont aujourd’hui en faveur des suppléments, surtout durant les périodes automnales et hivernales.

 Mais le soleil reste certainement notre meilleure source.

 L’alimentation

La seule source alimentaire de vitamine D chez le bébé est le lait qu’il boit, soit le lait maternel ou la préparation lactée.

Les doses actuelles dans les préparations lactées ne correspondent pas aux besoins établis récemment par des chercheurs. Quant à la quantité fournie par le lait maternel, elle dépend de la quantité disponible dans le sang de la mère durant la grossesse et durant l’allaitement.

Un manque de vitamine D, par un statut insuffisant chez la mère pendant la grossesse peut avoir un impact sur toute la vie de l’enfant2.

 La supplémentation

 Selon le Dr Reinold Vieth – Hôpital Mount Sinai de Toronto, la prise d'un supplément de 1 000 UI tous les jours de l'année permettra à la moitié de la population d'atteindre une concentration optimale de vitamine D dans le sang.

On préconise une supplémentation pour les bébés allaités, mais la supplémentation de la femme durant la grossesse et l’allaitement est de mise. Selon la Société Canadienne de Pédiatrie, une dose de 4 000 UI/jour devrait assurer à la mère une suffisance en vitamine D et augmentait également le taux de vitamine D dans le lait maternel, au point qu’il ne soit plus nécessaire d’administrer des suppléments au nourrisson2. Aussi, on pourrait se questionner pour les bébés ne buvant que des préparations lactées.

Pour supplémenter directement les bébés, il existe maintenant des solutions plus concentrées et sans sucre.

 Le soleil

Toujours selon le Dr Vieth, à partir d’octobre et jusqu’à mars, ainsi qu’avec un indice UV de moins de 3, nous ne produisons pas de vitamine D.

Par contre, u

ne exposition de 10 à 12 minutes en juillet permettra de faire de 10 000 UI à 20 000 UI (pour une personne à la peau plus foncée ce serait plutôt 30 minutes pour obtenir ce résultat et une personne noire pourrait devoir s’exposer jusqu’à 120 minutes).

Pour les enfants, favorisez un ensoleillement plus répété que prolongé. Par exemple, 10 minutes 2 à 3 fois durant la journée et en dehors des périodes où les rayonnements sont les plus forts. Faites-les bouger en s’exposant. Pour les bébés, un bain d’ombre permet de les habituer graduellement.

 Les LEn conclusion

Il importe d’évaluer cas par cas les besoins. Un naturopathe saura vous guider vers de bonnes habitudes pour bénéficier pleinement du soleil, en minimisant les risques qui y sont associés.

Alors, souhaitons-nous un bel été ensoleillé et profitons-en… prudemment.

 

Marie-Hélène Lessard, ND.A.

"Pour un bon déroulement de votre consultation en ostéopathie" - Auteur Claude Dufour D.O.

posted Feb 12, 2013, 6:44 AM by Clinique Alain Dubreuil   [ updated Jul 17, 2014, 8:16 AM ]

"Le premier rendez-vous…
La prise de votre premier rendez-vous est une étape importante de votre démarche. Vous avez peut-être été référé par l’entremise du « bouche à oreille », de votre médecin, d’un autre ostéopathe ou encore via une publicité ou un site internet. Quoi qu’il en soit, assurez-vous que votre ostéopathe possède l’expertise nécessaire afin de répondre à vos besoins." Lire la Suite

Les fascias : définition et fonction - Auteure Cristina Pensato D.O.

posted Feb 4, 2013, 6:24 AM by Clinique Alain Dubreuil   [ updated Feb 4, 2013, 6:26 AM ]

"Depuis quelques années, le mot fascia est de plus en plus employé parmi les professionnels de la santé. D’ailleurs, les thérapies visant à normaliser les fascias comme le Rolfing, la fascia thérapie, la technique Alexander et l’ostéopathie gagnent en popularité (Mayers, 2001).  Qu’est-ce qu’un fascia et quelle est sa fonction?" Lire la suite

LA FIBROMYALGIE - Auteure Élodie Lamouroux, Ostéopathe finissante en rédaction de thèse

posted Jan 17, 2013, 7:27 AM by Clinique Alain Dubreuil   [ updated Feb 12, 2013, 6:51 AM ]

I. Informations générales

La fibromyalgie, anciennement fibromyosite ou fibrosite, est un syndrôme de la famille des rhumatismes reconnu depuis 1992 par l'OMS. Cette maladie touche 10 fois plus de femmes que d'hommes, pour un total de 3% de la population selon l'association québécoise de la fibromyalgie.  Elle peut être primaire ou secondaire  à un traumatisme émotionnel ou physique. Elle est souvent associée à des désordres neurovégétatifs signant une hyperactivité sympathique (stress, dépression, colon irritable...).

Les symptômes sont  très variables d'une personne à une autre mais l'association des rhumatologues américains (ARC) a élaboré des critères pour faire un diagnostic fiable à 80%:

-fatigue persistante                                      

-douleurs non-articulaires diffuses depuis quelques mois, sur tout le corps

-sommeil non réparateur                            

-raideur matinale

-douleur modérée à intense sur 11 des 18 points "tender points". (www.passeportsanté.net)

 


II. Explications scientifiques

La communauté scientifique cherche toujours l’étiologie de cette maladie et soupçonne:

un débalancement hormonal (dont les hormones sexuelles), un agent infectieux inconnu, une dysfonction du Système Nerveux Central ou du système immunitaire, un gène...

Des recherches proposent quelques pistes d'explications des symptômes. Quelques unes sont rapportées dans les 2 thèses en ostéopathie de Blackburn et Proulx(1993) et Leduc et Lachance(1996) :

-Les fibromyalgiques ne sécrètent pas assez de sérotonine (neurotransmetteur important pour l’humeur, le sommeil et la douleur), ce qui explique les problèmes de sommeil et de perception de la douleur (Russel et al, 1994).

-Ils présentent un débalancement hormonal à cause d’une dysfonction de l’axe HHS (Hypothalamo-hypophyso-surrénalien). Ceci entraîne un manque de réponse des surrénales et donc une diminution de la sécrétion des hormones du stress ce qui rend ces patients moins aptes à réagir aux stress et entraîne des symptômes variés car tous les systèmes sont touchés.

-On note une diminution de synthèse de 9 acides aminés (sur 20 dans tout le corps), ce qui explique plusieurs symptômes : fatigue, sommeil perturbé... (Russel et al, 1989)

- Il y a également un déséquilibre oxydants/antioxydants qui donne une explication de la fatigue chronique reconnue dans monde médical (Majid, 1993). Ce déséquilibre est très lié au stress, à l'environnement, l'alimentation et aux facteurs microbiologiques.

On peut contrôler l'alimentation et l'environnement et donc améliorer la qualité de vie par une bonne hygiène de vie.

-Les recherches sur les dysfonctions musculaires sont peu nombreuses et n’arrivent pas encore à expliquer les causes des douleurs musculaires. On note cependant qu’il n’y a pas d’atteinte du muscle sur le site de la douleur.

 

III. Traitements proposés à ce jour

La plupart des études appuient sur l'importance du stress dans cette maladie. Or il est un facteur difficile à contrôler efficacement. A ce jour, les traitements visent plus à traiter les symptômes sommeil et douleur principalement. Les médicaments sont le plus souvent: des antidépresseurs, des antalgiques, des sédatifs, des anticonvulsivants, des relaxants musculaires.

L'exercice physique ressort souvent comme une bonne alternative. Il permet la sécrétion d'endorphines, importantes hormones pour la sensation de bien-être. Il permet également d'augmenter la capacité aérobic et ainsi de diminuer la douleur (Mc Cain, dans Blackburn et Proulx)

La psychothérapie (surtout l'approche cognitivo-comportementale) a de bons résultats.

 

IV. D'un point de vue ostéopathique

Nous voyons qu'il y a un vide à combler dans le système de santé pour répondre aux besoins des personnes atteintes de fibromyalgie.

En ostéopathie, on considère le corps comme une unité fonctionnelle, comme un tout ayant une capacité d'auto-régulation qui permet de maintenir l'homéostasie. Chez les fibromyalgiques, le Système Nerveux Central (SNC) et les hormones qui gèrent grandement l'équilibre du corps sont dysfonctionnels.

Blackburn et Proulx (1993) relatent que: "La symptomatologie de ce syndrome renferme les 3 éléments de la structure humaine, fondement même du concept ostéopathique. Il s'agit d'une atteinte du système musculo-squelettique, du système nerveux autonome et du système psychique."

Or, l'ostéopathe peut agir sur tous ces systèmes, à différents niveaux (organique, myofascial, osseux, nerveux, liquidien, émotionnel, spirituel) et ainsi corriger les structures problématiques afin que les différentes fonctions du corps puissent mieux s'exprimer.

Par exemple, Blackburn et Proulx notent dans leur profil des lésions ostéopathiques au thorax : au poumon et au péricarde. En les traitant nous aurons un effet sur la capacité aérobic et la métabolisation de la sérotonine par le poumon.

L'ostéopathie ne guérira pas la personne fibromyalgique mais elle va augmenter ses capacités d'adaptation. Le thérapeute va offrir une oreille attentive, donner des exercices et des conseils, référer le patient à d'autres professionnels de la santé afin d'améliorer sa qualité de vie et pour contrôler le plus possible la douleur et la maladie.

 À la clinique d’ostéopathie Alain Dubreuil, pour compléter la prise en charge en ostéopathie, vous pouvez consulter une naturopathe et une acupuncteure afin d’équilibrer votre système nerveux, de mieux contrôler votre alimentation, de travailler sur votre terrain et d’être en meilleure santé.

 

V. Bibliographie

 www.aqf.ca

 Thèse Carole Lachance et Carole Leduc (1996) et  Thèse Proulx et Blackburn (1993)

 www.passeportsanté.net


 Élodie Lamouroux, Ostéopathe finissante en rédaction de thèse




Meilleurs Voeux

posted Dec 19, 2012, 11:36 AM by Clinique Alain Dubreuil   [ updated Dec 19, 2012, 11:37 AM ]

Nous tenons à vous souhaiter ainsi qu’à vos proches,  santé et paix en ce temps des fêtes.

Nous sommes reconnaissants et fiers de contribuer à votre santé par le maintien des plus hauts standards de soins en ostéopathie et en santé globale.

Nous tenons également à vous remercier pour tous les parents, amis et collègues que vous nous référez. C’est pour nous un honneur et une marque de confiance que vous nous témoignez tout au long de l’année.

Nous vous souhaitons tous nos meilleurs vœux de bonheur et de succès pour cette nouvelle année, avec des moments de calme et de gaieté.

 

Alain Dubreuil (propriétaire) et toute l’équipe de la clinique

 

*****************

  Nous vous informons  également qu’une nouvelle ostéopathe se joint à notre équipe en Janvier, Élodie Lamouroux. Elle se fera un plaisir de vous aider en cas d’urgence, mais aussi de vous permettre d’atteindre un niveau de vie optimal au quotidien.

 

 

La fonction visuelle et l'ostéopathie : une étude pilote. Auteure Cristina Pensato D.O.

posted Dec 3, 2012, 7:54 AM by Clinique Alain Dubreuil

"William Garner Sutherland est considéré comme le pionnier de l’ostéopathie crânienne. Il a supposé en raison de la forme et du chevauchement des os du crâne que ceux-ci accommodaient un léger mouvement crânien. Suivant cette théorie, l’équipe de recherche de Fort Lauderdale menée par Sandhouse (2010) a mesuré les effets immédiats des manipulations crâniennes sur la fonction visuelle et l’alignement binoculaire des yeux chez des adultes présentant des dissymétries crâniennes.
Plus précisément, vingt-neuf sujets âgés de dix-huit à trente-cinq ans et possédant une des dysfonctions suivantes étaient admis à cette étude : une erreur de réfraction de six dioptres de myopie, une hypermétropie de plus de cinq dioptres, une dysfonction d’astigmatisme ordinaire de n’importe quel grade et toute dysfonction somatique crânienne. Quinze sujets de cet essai clinique randomisé à double insu étaient assignés au groupe recevant des traitements d’ostéopathie spécifiques au crâne et quatorze se sont retrouvés dans le groupe recevant un traitement placébo." Lire la suite

"La course à pied : pour le plaisir, mais sans blessure..." Auteure Marie-Claude Tremblay D.O.

posted Nov 22, 2012, 9:59 AM by Clinique Alain Dubreuil

"En mai dernier à Montréal a eu lieu une conférence sur la course à pied, qui s’adressait autant aux sportifs invétérés qu’aux thérapeutes soucieux de pouvoir guider leurs patients dans cette discipline.  Cette conférence était présentée par Charlen Berry, thérapeute du sport et ostéopathe.   Cette dernière travaille dans une clinique affiliée à « La Clinique du coureur », spécialisée dans la médecine du sport, particulièrement dans la prévention et le traitement des blessures en course à pied.  Toutes les informations du présent article proviennent  de la conférence et du site internet de La Clinique du coureur de Montréal. Saviez-vous que jusqu‘à 80% des coureurs se blessent chaque année ? " Lire la suite

Acupuncture : grippe et système immunitaire. Auteure Anne-Marie Leclerc, Acupuncteur

posted Nov 22, 2012, 9:47 AM by Clinique Alain Dubreuil   [ updated Nov 22, 2012, 10:10 AM ]

"L'hiver approche à grands pas et voilà que notre système immunitaire est affaibli par le manque de lumière et le froid humide qui nous entoure. Les virus de la grippe et les refroidissements nous attendent au détour.

D'abord et avant tout, petit lexique de Médecine Chinoise:
Wei Qi: énergie de défense et de protection qui fait référence au système immunitaire.
Xie Externes: tout virus/infection ou refroidissement, qui font référence  aux agents pathogènes externes.

Ce système immunitaire, notre sympathique Wei Qi, est constitué de diverses cellules (globules blancs entre autre) qui recouvrent le corps et circulent dans les liquides organiques au niveau de la peau et des muscles, comme une armure qui enveloppe le corps et le protège contre tout intrus. Ces cellules sont activées par des hormones sécrétées par les glandes endocrines. Tout ça s'effectue en grande partie dans le cerveau qui est le siège de ces glandes endocrines qui ont un rôle prioritaire au bon maintien de l'énergie de défense/protection.


Lorsque la grippe nous a attrapé, c'est que la réserve  d'énergie était trop basse. L'usine de fabrication d'hormones n'a pas suffit et ce redoutable Xie Externe s'est frayé un chemin. Mais attention la bataille ne s'arrête pas là. Il est encore temps de recharger les défenses.

En acupuncture l'approche thérapeutique sera alors de tonifier le Wei Qi, c'est à dire augmenter la production et favoriser la circulation des endorphines et autres hormones responsables du bon fonctionnement du système immunitaire.

Nous effectuerons un traitement personnalisé de points locaux et distaux pour soulager les différents symptômes et renforcer l'organisme en prévention d'une autre attaque. Et ce par la stimulation de points reliés aux glandes endocrines, donc au système nerveux parasympathique.

Un conseil ou deux:

La prévention est toujours la meilleure stratégie santé. Le corps humain est une machine qui nécessite des mises au point régulières. Quelques traitements d'acupuncture à tous les changements de saison éviteront bien des tracas.

Sans oublier de sortir, bouger et boire le soleil régulièrement. De merveilleuses endorphines gratuites et à profusion!"

"Vieillissement et activité physique" Auteure : Jeannine van Vliet, D.O.

posted Nov 19, 2012, 6:49 AM by Clinique Alain Dubreuil   [ updated Nov 22, 2012, 10:11 AM ]

"Il est connu, depuis plusieurs années, que le corps en vieillissant perd de sa flexibilité et de sa force musculaire en raison des changements physiologiques. De plus, tous les systèmes ralentissent. Ils sont donc moins performants. Les personnes, ayant moins de capacités, diminuent l’intensité physique de leurs activités et deviennent ainsi encore plus limitées. Un cercle vicieux s’installe alors dont il est difficile de sortir. Plusieurs croient à tort que la perte d’autonomie liée à l’âge est automatique et permanente. C’est vrai que si, en vieillissant, nous ralentissons beaucoup, nous perdrons de l’autonomie. Mais il est faux de croire que cet état s’avère permanent et qu’il n’y a rien à faire pour y remédier." Lire la suite

L'ostéopathie : traitement efficace lors de fausses couches à répétition. Auteure : Louise-Andrée Pelletier, D.O.

posted Nov 15, 2012, 8:57 AM by Clinique Alain Dubreuil   [ updated Nov 22, 2012, 10:20 AM ]

"L’avortement spontané, communément appelé « fausse couche » est une réalité qui concerne beaucoup de femmes. Bien souvent, c’est un événement triste et difficilement vécu, lequel peut occasionner du stress, de l’incompréhension et de l’isolement. Le pourcentage d’incidence des avortements spontanés est variable selon les auteurs, Fertl, Bergner, Beyer, Klapp, & Rauchfuss (2009) rapportent qu’il se situe généralement entre 11 et 15%. La plupart surviennent précocement, c’est-à-dire : avant la 14e semaine d’aménorrhée." Lire la suite...

"Les troubles musculo-squelettiques et ostéopathie" auteur Anthony Hevey D.O.

posted Nov 12, 2012, 11:14 AM by Clinique Alain Dubreuil

"Données socio-démographiques
Les troubles musculo-squelettiques (TMS) représentent un fléau car ils sont fréquents, touchent un large éventail d’individu au sein de la population et sont très coûteux. À ce sujet, Santé Canada déclare que les troubles musculo-squelettiques entraînent les coûts les plus importants après les maladies cardio-vasculaires.
De plus, les données statistiques de la CSST pour l’année 2005, nous renseignent que les TMS comptent pour environ 40% des lésions indemnisées pour une facture de près de 500 millions de dollars. " Lire la suite

1-10 of 41