Grossesse, accouchement, suivi post-natal et bébé

Autant chez l’homme que chez la femme, certains troubles de fertilité, d’origine fonctionnelle, peuvent être traités en ostéopathie.

De plus, basée sur une connaissance approfondie de l’anatomie et de la physiologie, l’ostéopathie offre de nombreuses solutions aux maux des femmes enceintes.

Évaluation et suivi de grossesse

La croissance de l’utérus modifie la posture et peut entraîner des congestions vasculaires, des compressions de la colonne et des tensions musculaires. C’est ainsi que plusieurs femmes enceintes présentent les symptômes suivants :

• Maux de dos (lombalgie, dorsalgie ou cervicalgie) 

• Sciatalgie

• Douleur au pubis

• Maux de tête ou migraines

• Engourdissements dans les mains

• Œdème des membres inférieurs

• Troubles digestifs (reflux gastrique, brûlures d’estomac, constipation)

• Fatigue extrême

L’ostéopathie peut aider à rétablir l’harmonie entre l’utérus, les os du bassin et la colonne lombaire. Ainsi, la mère et son enfant seront plus à l’aise dans leur cohabitation. 

Le suivi de grossesse consiste aussi à préparer la femme enceinte à l’accouchement. Pour ce faire, l’ostéopathe porte une attention particulière à la mobilité du bassin, du périnée, de l’utérus et du bébé.

En quoi consiste un traitement pour la femme enceinte et le fœtus

L’ostéopathe commence le traitement par un questionnaire détaillé portant sur la santé de la femme. Par la suite, il procède à une évaluation physique et avec l’aide de ses mains,  traite les troubles détectés en utilisant des techniques et des positions adaptées à la grossesse. Le but de cette manipulation est de redonner aux structures du corps de la mobilité afin que ce dernier retrouve équilibre et santé.

Pour le fœtus, l’objectif est de maintenir ou de rétablir l’harmonie de cohabitation entre lui et la maman. Il s’agit d’optimiser la mobilité des structures du corps afin que la cohabitation soit optimale. De plus, l’ostéopathe s’intéresse particulièrement aux tensions in utero que subit le fœtus. En effet, les diverses positions in utero seraient à l’origine de bien des souffrances petites et grandes chez le nourrisson.

Évaluation et suivi post-accouchement

Les forces en présence lors de la naissance, l’épisiotomie parfois pratiquée pour favoriser l’expulsion du bébé ou la péridurale sont autant de facteurs de stress ayant des répercussions sur l’harmonie du bassin et de la colonne vertébrale. Après l’accouchement, certaines femmes présentent les troubles suivants :

• Sciatalgie  

• Douleur, insensibilité et adhérence au niveau de la cicatrice à la suite d’une césarienne ou une épisiotomie

• Incontinence urinaire

• Maux de tête et migraines

• Dépression après l’accouchement (syndrome postpartum)

• Fatigue

• Difficulté à allaiter

De plus, l’allaitement et les efforts déployés pour prendre l’enfant risquent d’avoir des conséquences sur le bien-être physique de la mère. Elle peut développer certains problèmes musculosquelettiques : 

• Tendinites (poignets, coudes, épaules)  

• Syndrome du tunnel carpien

• Maux de dos (cervicalgie, dorsalgie, lombalgie)

Un traitement ostéopathique peut remédier à ces situations et prévenir certaines complications ultérieures.

Évaluation et suivi du nouveau-né  

La grossesse et la naissance sont des moments émouvants et bouleversants qui peuvent s’avérer difficiles pour le bébé et la nouvelle maman. Le nouveau-né est lui aussi soumis à différentes contraintes à l’origine de blocages au niveau des os du crâne, du thorax, de l’abdomen ou du bassin. Dès la naissance, un ostéopathe peut évaluer et traiter votre enfant.

Un traitement ostéopathique que l’on commence tôt chez le nourrisson permet de redonner plus facilement une mobilité optimale des os du crâne, de la jonction tête-cou, du mouvement du diaphragme et optimise la digestion et l’élimination, pour n’en nommer que quelques-uns. 

L’ostéopathie est également indiquée dans les cas suivants :

• Torticolis

• Plagiocéphalie ou déformation du crâne à lire

• Asymétrie du visage ou du corps

• Mauvais fonctionnement du canal lacrymal

• Otites et infections respiratoires à répétition

• Coliques

• Régurgitation

• Difficulté à téter

• Constipation

• Retard du développement moteur

• Asymétrie des mouvements

• Trouble du tonus musculaire

• Trouble du sommeil

• Complications lors de la grossesse 

• Accouchement difficile : forceps ou ventouse, cordon autour du cou, présentation par le siège ou atypique, travail long ou très rapide, césarienne.

L’ostéopathie étant une médecine préventive, il est recommandé de consulter un ostéopathe pour une évaluation et un suivi de contrôle, après la naissance.

À lire : Plagiocéphalie et ostéopathie mesures objectives cliniques

À lire L'ostéopathie soigne les maux des nouveaux-nés et des jeunes enfants

À lire Vomissement et les problèmes d'allaitement du nouveau-né


Liens intéressants :

http://qualita.ca/category/maternite-et-enfants/



Comments